Tous les lundis, à 7h30 du matin, les 2400 élèves -de la Sixième à la Terminale- du collège catholique Vogt de Yaoundé se rassemblent sur le stade de football de leur établissement pour entendre le discours du principal, le père Jean Hervé.
Une communion vers Dieu émouvante de ferveur de la part du fidèle.

Au Cameroun, sur 16 millions d’habitants, 6 millions sont des catholiques pratiquants soit 35% de la population. Lors de mon séjour, un jeune Camerounais me confiait : « La vie, c’est Dieu ; la mort, c’est le diable ».

DIAPORAMA



Le son ci-dessous  commence par l’hymne camerounais chanté par les élèves. Il a été enregistré le 14 février 2006, jour de la Saint-Valentin (ce détail a son importance, écoutez !)



Top